La fertilisation dans tous ses états !


 

LES CONFERENCES


Mercredi 30 mai


 

10h à 11h - Chapiteau

Digestats de méthanisation : un fertilisant efficace ?

Par Arnaud Bourot de CDA54


11H à 12h - Chapiteau

Comment OlivierLavaudfavoriser la mycorhization dans nos cultures ?

L’agréocologie est pour Olivier Lavaud, diplômé en mycologie à l'université de Lille et en animation agro écologique de Terre et Humanisme, un subtil mélange entre les techniques de cultures, que ce soit en jardinage, en maraîchage ou en agriculture et une vision d’équilibre et de respect avec les milieux exploités.

Par Olivier Lavaud de l’association CANOPTERRE


14h à 15h - Chapiteau

Denis MontenachDes expérimentations longues durées pour évaluer la valeur agronomique des produits résiduaires organique.

Le dispositif expérimental de plein champ INRA PROspective permet, depuis 18 ans, d’évaluer la valeur agronomique et l’impact environnemental du retour au sol de produits résiduaires organiques (fumiers, composts, boues d’épuration, digestats de méthanisation), sur grandes cultures.

Par Denis Montenach, responsable technique du site PROspective


14h à 15h - Amphithéâtre

La fertilisation azotée sur la culture du blé : modalités de mise en œuvre et coût

Charlotte GlachantEn agriculture biologique, la couverture des besoins azotés du blé passe avant tout par l’introduction des légumineuses dans la rotation. Les expérimentations la fertilisation du blé biologique menées en France depuis plus de 20 ans ont permis d’identifier les conditions de rentabilité des apports organiques et mis en évidence l’importance de raisonner ces apports en fonction de la situation de la parcelle

Par Charlotte Glachant, conseillère grandes cultures biologiques de la Chambre d’agriculture de Région Ile-de-France.


15h à 16h - Chapiteau

Les biostimulants : comment ça marche ?

Mohammed BenbrahimLes biostimulants » regroupent différents types de produits comme les activateurs de sol », les  stimulateurs  de croissance et/ou de développement etc... Ils sont issus du vivant (Bactéries, champignons, Extraits de plantes ou d’algues….) ou de substances de synthèse.

Par Mohammed Benbrahim, Chercheur à RITTMO, responsable du pôle nutrition et stimulation des plantes, Expert réglementaire.




16h à 17h - Chapiteau

claude HohL’agroforesterie : quels bénéfices pour l’agriculteur ?

L’agroforesterie désigne une importante diversité de systèmes de cultures associant arbres et productions agricoles. Ces systèmes modernes mais d’inspiration très ancienne ont et ont eu pour objectif de maximiser la production de biomasse tout en maintenant la productivité des parcelles.

Par Claude Hoh, conseiller forestier Grand Est / référent agroforestier Alsace et Julie Gall, Opaba



17h à 18h - Chapiteau

Grandes cultures bio : comment maintenir les taux de phosphore et de potasse ?

Par Fréderic Arnaud de CDA54


Jeudi 31 mai


10h à 11h - Amphithéâtre

La fertilisation azotée sur la culture du blé : modalités de mise en œuvre et coût

En agriculture biologique, la couverture des besoins azotés du blé passe avant tout par l’introduction des légumineuses dans la rotation. Les expérimentations la fertilisation du blé biologique menées en France depuis plus de 20 ans ont permis d’identifier les conditions de rentabilité des apports organiques et mis en évidence l’importance de raisonner ces apports en fonction de la situation de la parcelle.

Par Ludovic Rémy de CDA55

 

10h à 11h - Chapiteau

Digestats de méthanisation : un fertilisant efficace ?

Par Arnaud Bourot de CDA54

11h à 12h - Amphithéâtre

Culture du houblon : comment améliorer la fertilité du sol ?
Retour d’expérience d’un houblonnier allemand

Johannes Bentele5La fertilité du sol de Johannes Bentele, agriculteur à Tettnang au bord du Lac de Constance, est au cœur du fonctionnement de son exploitation agricole familiale. En production biologique depuis 1982, la ferme produit 11ha de houblon, 18ha de pommiers et est autonome en énergie grâce à la production de biomasse et d’électricité solaire. M. Bentele améliore la fertilité de son sol grâce à un compost de qualité, composé en grande partie de fumier, des lianes de houblon et de déchets verts, mais également par une couverture du sol quasi permanente sur l’année. Il est aujourd’hui une référence au sein du réseau Bioland.

Par Johannes Bentele, agriculteur à Tettnang au bord du Lac de Constance.


11h à 12h - Chapiteau

Comment favoriser la mycorhization dans nos cultures ?

Par Olivier Lavaud de l’association CANOPTERRE


13h30 à 14h30 - Chapiteau

Les différentes méthodes d’analyse des sols

Les méthodes d'analyse de terre ont évolué pour une meilleure prise en compte de la minéralisation disponible pour les cultures. Nous pouvons évaluer la dynamique des matières organiques des sols et des effluents. L’acteur central est l’activité et biomasse des microbes mesurée avec plusieurs indicateurs ou dispositifs.

Table ronde en présence de plusieurs représentants de laboratoires spécialisés : CELESTA - LAB, SADEF et AUREA.
Celesta_Sadef_Aurea

 

15h à 16h  - Chapiteau

La vie biologique des sols : zoom sur les activateurs de sol

Gre?gory Ve?ricelLe contexte actuel incitant à la réduction de l’utilisation des intrants suscite un regain d’intérêt pour les services rendus par de nombreux organismes vivants dans le sol. Par leur activité, ils contribuent de manière plus ou moins directe à l’alimentation hydrique et minérale des cultures ou à leur tolérance à différents types de stress. De très nombreux produits affichent un effet positif de stimulation de cette activité biologique des sols ou du développement des cultures. Mais sont-ils vraiment efficaces et quel est leur intérêt économique ?

Par Grégory Vericel, Ingénieur spécialisé en fertilisant d'ARVALIS - Institut du Végétal



16h à 17h - Chapiteau

Agriculture de conservation et fertilité des solsdiss

La construction d’un système d’exploitation du sol visant la rotation de culture, la couverture quasi permanente des sols et une faible perturbation du profil sont à la base des concepts de l’agriculture de conservation des sols. Ces trois règles ont comme objectif principal de l’imiter la nature dans sa capacité à créer des dynamiques biologiques visant l’autofertilité des sols. Ce mécanisme fonctionne notamment  par une optimisation du cycle du carbone toute l’année, intrant principal et très abondant dans l environnement via la photosynthese. Mais l’azote ou le soufre occupent une place tout aussi déterminante. Sous un angle pratique, l’approche de la fertilisation change et les repères de l’agriculteur en conversion à l’agriculture de conservation aussi: manager cette transition devient primordial pour réaliser des économies en conventionnel et en bio. Quels résultats en attendre et comment cette approche d’agriculture nous permet-elle de trouver de nouvelles autonomie vis-à-vis des intrants ?

Par Christophe Diss, praticien de l’agriculture de conservation des sols en Alsace depuis 2010, Ingénieur agricole, éleveur laitier et correspondant pour le réseau BASE (Bio diversité, Agriculture, Sol et Environnement) en Alsace.


 

CONFERENCE EXCEPTIONNELLE

Mercredi 30 mai à 16h30 – Chapiteau conférences « réussir en vente directe »

L’agriculture biologique en Chine

Avec An-ni Zhu, Beijing Biological EngineeringTechnology Co, Ltd. Beijing (Pékin) -Vice President. Deputy Director Planting Technology Northwest University. 

Dr Xiaofen Wang  (China Agricultural University. Associate Professor. PhD. Beijing (Pékin)

Introduction par Maurice MEYER, Agriculteur bio (Ferme Saint Blaise – Valff / 67), Directeur d’Alsace Bio, Consultant international intervenant régulièrement en Chine.

 

CONFERENCE SPECIALE

Jeudi 31 mai à 16h30 - Chapiteau conférences « réussir en vente directe »

"Faire ensemble, le carburant du monde agricole" : impact du collaboratif en réseau en agriculture à l'aide des plateformes #CoFarming ... ou quand l'agriculture se met à l'économie collaborative 3.0

Par Anaël BIBARD, co-fondateur de FarmLEAP SAS




LES VISITES TECHNIQUES


Mercredi 30 et jeudi 31 mai


A 11h - La ferme

Station de méthanisation du Lycée Agricole d’Obernai

Visite guidée et animée par Freddy Merckling et Christophe Gintz

16h -  Verger Verexal

Verger expérimental Verexal : le défi de la nutrition des arbres fruitiers

Verexal déclinera les principes de la gestion de la nutrition des arbres fruitiers. Le calcul de leurs besoins seront expliqués. D’autres thèmes comme la sélection de matériel végétal innovant ; le raisonnement des fournitures naturelles ; ou encore l’utilisation d’outils de diagnostic seront traités.

Visite guidée par Hervé Bentz de Verexal


Consulter les programmes des ateliers et démonstrations et du Village vente directe

 

Inscrivez-vous ici

 



 

Publicité